..............
Accueil
.........................
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

ORGANO#6 ° COULEUR AUGMENTEE ° Samedi 29 mai au dimanche 6 juin 2021 - Vivres de l'art - 4, rue Achard - Bordeaux

Dans une volonté toujours affirmée de créer un événement déjanté, singulier et engagé autour du corps et des arts visuels, la 6ème édition de la biennale « corps et arts visuels » ORGANO choisit d’interpeller les artistes sur le thème COULEUR AUGMENTEE. Elle se propose de créer un événement ultra-coloré  où les artistes sont invités à s’interroger sur notre perception de la couleur et nos capacités à les transformer, à les amplifier. La biennale Organo a déjà interrogé lors d’éditions précédentes l’humain augmenté et ses modifications corporelles visant à améliorer ses performances et ses capacités. Qu’en est-il de sa perception colorée ? Est-il également en capacité de l’amplifier ? Qu’exprimeraient alors des couleurs augmentées dans les pratiques artistiques actuelles analogiques, numériques et connectées ?

Sur une durée d’une semaine au lieu d’un WE pour les éditions précédentes, Organo#6 s’inscrit dans une démarche délibérément inclusive, fait la part belle aux artistes locaux émergents, développe son ancrage dans le quartier Bordeaux Maritime et consolide la professionnalisation de tous les acteurs de cet événement.

L'édition #6 est soutenue par la Direction Régionale des Affaires Culturelles (Cultures connectées), le Conseil Régional Nouvelle Aquitaine (Cultures connectées & Aide à la manifestation), le Conseil départemental de la Gironde (Aide à la manifestation) et la Mairie de Quartier Bordeaux Maritime (FIL -Fonds d'Intervention Local).

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

 

 

 

 

 

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

 

° Métacoloric box ° Juliette Pélinard & Alban Judalet - Installation audio-visuelle immersive

Juliette Pélinard (JuPéli) développe son univers artistique à travers des photomontages et des créations audio-visuelles souvent présentées sous forme de mapping vidéo. Sa proposition pour la sixième édition d'Organo est réalisée en partenariat avec le vidjiste Alban Judalet ; un technicien son et lumière à haut potentiel créatif et passionné de mapping.

La Métacoloric Box propose au public une expérience immersive, interactive, et haute en couleurs. À travers cette installation aux allures de photomaton psychédélique et sciencefictionnel, l'enjeu est d'amener le spectateur à réfléchir sur sa relation à l'image, à l'écran et à la caméra : l'importance, voir l'omniprésence, de l'image et des écrans dans le quotidien (sphère privée et publique confondues), la modification quasi systématique des images (filtres, photomontages, etc.) ; ou encore à se questionner sur l'évolution technologique.

Site Juliette Pélinard

bbbbbb

 

vvvvvvv

 

 

° SonOracle coloré ° Phil Canals - le Saki Noir - Performance sonore immersive

Phil Canals invite les visiteurs à entrer dans un caisson sombre... Cinq interrupteurs s’offrent à eux, l'auditeur appuie sur l'un d'eux et une lumière colorée s’allume... Elle emplit le caisson de son énergie et déclenche un message accoustique unique, spontanné et éphémère tel un oracle sonore, un instant de divination. ropose une

bbbbbbbbbb

 

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

20 artistes - Exposition aux couleurs augmentées !

 

20 artistes, émergents comme confirmés, sont au RDV et exposent leurs oeuvres aux couleurs augmentées avec talent, pertinence et inventivité : Des oeuvres numériques surprenantes comme celles de Laurent Crevon qui traduisent les processus binaires sous-jacent d'images et de films en informations visuelles, les défaillances électroniques et les effets glitchs de Sandrine Robert ou encore l'immense photographies de Laurent Chiffoleau qui donnent à voir l'intérieur ultra-colorisé de nos neurones !

Des oeuvres interactives tels les multiples autoportraits de Viviane Perez ou les dessins organiques sous lumière UV de Thibault Messac. Il y a aussi des installations, plutôt poétique pour l'installation diorama de Valérie Champigny, engagée pour Elissar Kanso, textile et fluo-phosphorescente pour Ema Eygreteau et ethnique pour Corentin Osouf où les figures d'anciennes tribus se colorisent sous nos yeux.

La photographie est aussi à l'honneur, notamment avec les clichés incroyablement verts et lunaires d'Eugénie Baccot. Des oeuvres intrigantes comme la broderie picturale de Laure Joyeux ou encore les miroirs "faux-amis" de Richard Giacobetti.

Et puis de belles surprises allant des broderies d'antan revisitées d'Andoni Maillard, aux couleurs claquantes et éclatantes des travaux de Cécile Lakyle, Sylvain Lallemand, Aurélie Martinez, Carmen Herrera Nolorve et Cécile Dubourg. Sans oublier "Iris" de Christophe Chélabi, installation monumentale, représentant un crâne sous forme de pixels alimentaires, la vidéo d'Elsa Perry ou encore la Métacoloricbox, photomaton futuriste et psychédélique de Juliette Pélinard.

 

LAURE JOYEUX ° Broderie, découpe de radiographie °

La recherche et la pratique de création de Laure Joyeux se développent autour des animalités, des métamorphoses hommes/animal et de l’hybridation par le biais de la radiographie médicale, cousue, brodée et découpée. Elle aborde ainsi la question du corps mais aussi de la transparence et de la porosité des frontières. La broderie apporte picturalité et matière, mais le fil fait également lien entre les différentes parties.

Laure Joyeux questionne la « couleur augmentée » par le biais du « corps augmenté », de la picturalité de la broderie, et par la présence même de la radiographie qui permet de rendre apparent l’intérieur du corps, invisible à l’œil nu, grâce aux rayons X et à la lumière. La picturalité vient ainsi mettre l’accent sur les bois et le crâne, qui s’apparentent à une sorte de prothèse ou de parure, dans laquelle chacun peut y projeter, au gré de sa fantaisie et de sa culture, des histoires et des valeurs symboliques.

Site Laure Joyeux

 

NICOLAS RICHARD GIACOBETTI ° SINGER ° Tableau / sculpture

« Une œuvre conceptuelle est pour le spectateur plus complexe à saisir cependant sa puissance émotionnelle produite sur le voyeur peut être plus forte que l’œuvre elle-même. Notamment grâce à l’activation d’un processus d’introspection produit par la dynamique des émotions, des sentiments, de l’imaginaire et de la pensée ».

SINGER est un homographe français/anglais appelé aussi "faux amis". En observant son image "à travers" le mot, le miroir devient un amplificateur de réflexion et nous invite dans un champ mental à mi-chemin entre le voir et le cacher, le regardeur et le regardé, le soi et l’altérité. Tel un Janus pris entre la foi de l’être d’une part, et l’illusion du paraitre d’autre part où toute vérité est relative et où chaque individu doit contribuer à déterminer ce qui est légitime de ce qui ne l’est pas.

Site Richard Giacobetti

 

 

THIBAULT MESSAC ° SERIE ORGANIQUE ° Dessins, mine de plomb & encre UV

Thibault Messac (1984) plasticien français, diplômé de l’école des Beaux arts de Bordeaux en 2009 (DNAP), où il vit et mène, en parallèle, une activité de plasticien et d’enseignement. L’artiste a exposé son travail à Bordeaux, Toulouse, Nancy ou Paris, aussi bien dans la rue que dans des milieux plus institutionnels (Institut Culturel Bernard Magrez, Musée St Raymond, Espace Chailloux, Frac aquitaine). Il diversifie sa pratique en concevant une œuvre protéiforme déroutante.

Ici le spectateur pourra percevoir ces œuvres de deux manières : A la lumière du jour et sous lumière noire. En éclairant l’œuvre avec une source de lumière UV il pourra la percevoir différemment. A la lumière du jour on aura face à nous des dessins peu colorés et à la lumière noire les couleurs apparaîtront. Contre-pied aux conditions naturelles ou lorsque l’éclairage diminue les couleurs s’atténuent, tout en renvoyant aux notions de repentir demanière inversé. Le mode de monstration permet d’instaurer une exploration des œuvres de la part du spectateur et une appropriation de celle-ci.

Site Thibault Messac

 

LAURENT CREVON ° GLITCH POP LADY GAGA, MATRIX MOVIE PIXMAP, MATRIX MOVIE AVERAGE °Photographies / Algorithmes de programmation informatique

Laurent Crevon est né en 1988 à Saint-Lô et a fait toutes ses études à Poitiers, dont un master d’Arts numériques à l’École Européenne Supérieure de l’Image. Artiste numérique et photographe, il a exposé ses œuvres à Poitiers, Istanbul, Grenade, en Islande et dans divers lieux de Bordeaux, où il a également réalisé plusieurs performances.

L’œuvre de Laurent Crevon est nourrie d’influences multiples : l’informatique et le monde numérique, auxquels se sont greffées des inspirations photographiques et cinématographiques. Refusant la séparation entre le monde des chiffres et celui de l’imagination, il fait en sorte de les rapprocher dans ses travaux. Il traduit les processus binaires sous-jacents d’images et de films en informations visuelles esthétiques, révélant ainsi les données cachées d’œuvres qui nous sont familières.

Site Laurent Crevon


CELINE LAKYLE °COVER ME ° Arts visuels, assemblage matériau divers

Titulaire d’un Master 1 en Arts Plastiques la pratique de Céline Lakyle évolue au fil des années sur la base de l’objet trouvé. Utilisé pour ses propriétés plastiques comme pour son potentiel symbolique, l’objet délaissé est porteur de souvenirs, réels ou fantasmés, et permet de se raconter soi-même en s’appropriant une chose qui nous était totalement étrangère au départ.

Améliorer son apparence à travers les modifications corporelles factices implique différentes parures telles que maquillage, costume, vêtement, tatouage, qui interrogent sans cesse la dualité entre ce que l’on est et ce que l’on montre. Une ornementation est exécutée sur une sélection de portraits photo noir et blanc; chaque photographie sera partiellement recouverte de couleurs clinquantes mêlant rêveries, intériorité et intimité, façade et carapace, regard d’autrui et illusion.

Site Céline Lakyle


CORENTIN OSOUF ° IDENTITE TRIBALE ° Installation

Corentin Osouf est un artiste numérique basé à Bordeaux. Passionné de peinture et d'arts graphiques depuis son enfance, il suit ses études à l'École Nationale Supérieure d'Arts Appliqués et Métier d'Arts de Paris. Tout d'abord attiré par les arts traditionnels (dessin, la peinture et l’illustration), il découvre peu-à-peu l'image animée et de la 3D. Sans délaisser une discipline pour une autre, Corentin Osouf questionne la cohabitation entre le pictural et le numérique à travers des vidéoprojections sur dessins, pastels et peintures.

L’Afrique de l’ouest est le berceau de nombreuses tribus aux coutumes fascinantes. Armée, agriculture, artisanat, vie sociale… ces cultures si singulières ont des histoires tantôt entrelacées, tantôt dissociées. Selon les tribus, les masques confèrent aux chamans le pouvoir d’invoquer la mousson, d’accompagner un défunt dans l’au-delà, de protéger un individu du mauvais œil et plus encore… Quatrième installation de la série Natures Mortes Augmentées, ces 3 toiles représentent les masques des tribus Dan, Fang et Grebo. Ces figures figées prennent vie pour témoigner de l’histoire de ces ethnies et des différences qui les caractérisent.

Site Corentin Osouf

 

SANDRINE ROBERT ° BUGS ° Photo numérique, effet glitch

Artiste plasticienne bordelaise, Sandrine Robert alias Fourmi nourrit un grand intérêt pour les travaux créatifs, le maniement des matières et des couleurs. La création artistique a toujours été une évidence pour cette plasticienne qui cherche avant tout à créer des enchevêtrements de couleurs, d’émotions et de techniques différentes. Ses tableaux sont des espaces de vie qui inventent un monde qui tente d'embarquer le spectateur dans une certaine rêverie.

Désordre, dysfonctionnement, fêlure, bouleversement, électronique, électrique, expérimental, couleur, musique, délirant… L’artiste (re)construit les images en travaillant les couches de couleur, en créant des défaillances électroniques (glitch), des cassures dans le code de l’image afin de la défigurer. L’image apparait comme rayée, abîmée ou pixélisée. Le fil conducteur devient l’esthétisation d’erreurs visuelles, comme des artefacts (information créée, produite, modifiée ou utilisée par un homme dans la mise au point d’un « système » informatique) ou des bugs (Anomalie, défaillance de fonctionnement d’un programme informatique), par corruption de code ou de données ou manipulations d’appareils électroniques.

site Sandrine Robert


VALERIE CHAMPIGNY °INCENDIAIRE SOIR ° Installation diorama

Valérie Champigny développe une pratique protéïforme utilisant divers médiums. Elle crée une grammaire de lordinaire qui associe la poétisation des lieux et lutilisation du langage dans sa forme plastique. Ses dispositifs questionnent nos sensations, réflexions et affects. Son parcours est jalonné d’interventions liées à la mutation des lieux et à l’art de la rencontre. DNSEP (EBABx) Prix Fondation de France 2009

À l’aube comme au coucher, le soleil bas clignote entre les pins. Cette décomposition dans le défilement vertical de la lumière perturbe notre perception despace et de couleur. Quelque chose se met en travail et nous captive dans l’aveuglement, l’éblouissement et la recherche de repères. Lombre nest pas une absence dimage. On traverse autant lespace réel que la mémoire dune représentation de celui-ci. « Incendiaire-soir » se présente comme la décomposition d'une image métamorphosée par le déplacement du spectateur entre attirance et répulsion, deux sensations engendrées par le stimulus lumineux.

Site Valérie Champigny


CARMEN HERRERA NOLORVE °COULEUR SANS STATION ° Gravure

Carmen Herrera Nolorve est une artiste péruvienne qui vit et travaille à Bordeaux. Sa pratique artistique explore l’identité dans le portrait féminin contemporain. Elle construit des autoportraits à partir de la déconstruction de sa propre image, et pose la question au spectateur : qu’elle est l’identité révélée dans un portrait? Elle insère dans ses oeuvres des éléments corporels comme des cheveux de femmes (elle les collecte auprès de celles qu’elle nomme Donantes).

Par une superposition d’images gravées fluorescentes et irisées qui changent de couleur selon l’angle de vision du spectateu,  Carmen Herrera Nolorve recompose sa propre mythologie de la couleur. Inspirée par les pigments et les couleurs puissament saturées porteuses de valeurs symboliques et du monde imaginaire de la culture péruvienne (peintures chamaniques et de la culture populair chicha, peintres psychédéliques de l’Ecole d’Usko-Ayar) elle créée un nouveau langage esthétique.

 

 

LAURENT CHIFFOLEAU °REFLETS SYNAPTIQUES ° Photographies

Laurent Chiffoleau a débuté sa carrière en Argentine, où il s'est essentiellement consacré à la réalisation de sculptures monumentales et narratives, qui conjuguaient politique, imaginaire et poésie pour conduire des populations rurales une réflexion sur leur propre aliénation identitaire. Arrivé en France, il s'est initié à la Scénographie, a orchestré des performances-happening et a développé des créations réunissant des artistes d'univers différents. Il n’a de cesse de rechercher de nouvelles formes d'expression, de nouveaux supports et de nouvelles techniques.

Laurent Chiffoleau présente une photographie de la série Reflets synaptiques* - Photographie recolorisée à partir de photographies microscopiques des parties du corps humain.

*Après une résidence au BIC, Bordeaux Imaging Center, Laurent Chiffoleau réalise Reflets synaptiques composée d’une dizaine d’œuvres et d’une vidéo.

Site Laurent Chiffoleau

 

ELISSAR KANSO °MILLE ET UN CARRES : LE contrat dionysiaque ° Installation photographique

Elissar Kanso est peintre, artiste pluridisciplinaire et docteure en Arts. Dans le milieu artistique depuis dix ans, elle expose en France, en Italie, en Espagne, et au Liban. Son œuvre est également finaliste dans différents appels à projets, notamment, Breakfast in Beirut, Italie, Grand Prix Bernard Magrez , Salon Sursock, Beyrouth. Elle est également lauréate de l’aide individuelle à la création de la Drac Nouvelle Aquitaine 2020.

Elissar Kanso considère les traditions comme des rituels théâtrales d’appartenance, et elle les utilise comme matière. Elle décode leurs effets, les re-chorégraphie et les réorganise afin d’exposer leurs violences cachées. Ce « carré » en couleurs augmentées délimite un imaginaire collectif qui va dicter tous nos comportements. Le contrat dionysiaque est une forme de prostitution sacralisée, où l’homme possède un droit consacré par la religion de satisfaire ses besoins sexuels, sans le considérer comme une infidélité envers sa femme.

Site Elissar Kanso

 



EMA EYGRETEAU °CORNE D'ABONDANCE ° Installation textile

Plasticienne bordelaise, Ema Eygreteau questionne le statut de la différence, la singularité de chacun dans une société qui tendrait vers le formatage. Ses oeuvres affirment une volonté parfois dérangeante de rendre visible à l’oeil nu ce qui ne l’est pas. In situ, elles précisent et jouent continuellement entre microscopique et macroscopique. De tout cet univers, émergent une collecte archivée de mythologies personnelles qui questionnent le collectif.

Manipulée, sollicitée, contrainte, la corne d’Amalthée, bascule vers la production intensive. Un veinage acide transperce sa matrice de fibres de coton blanches immaculées. Sur maillée, l’enveloppe est progressivement gagnée par un pourrissement acide. Des boursouflures polylobées et des cavités prolifèrent dans un cri chromatique saturé. La mise en tension chromatique annonce le point de rupture. Les mailles sont difficiles à enchainer. L’ouvrage n’est pas souple. L’œuvre Corne d’Abondance pustule et « crisse » ses artifices.

Site EMa Eygreteau

 

VIVIANE PEREZ LORENZO °SERIE C'EST MOI C'EST PAS MOI ° Image numérique

Viviane Pérez Lorenzo peintre plasticienne autodidacte, vit et travaille à La Rochelle. Diplômée de sociologie et communication, elle se forme aux logiciels d'arts graphiques, s’initie à la gravure et continue à peindre. Ses recherches en peinture, image et graphisme est un territoire expérimental ; tout est là, photographie, dessin, peinture, graphisme forment une image d'où émerge un langage esthétique riche et inventif tout en questionnant notre temps dans ses dimensions sociales, culturelles et environnementales ainsi que la place de l’homme dans cette contemporanéité.

Viviane Pérez Lorenzo se prend pour modèle et s' essaie dans le genre de l'autoportrait. Il y a quelque chose dans l'air du temps de l'ordre du souci de soi (parfois de façon exagérée jusqu'à l'individualisme) peut-être est-ce là la raison principale de cette série. Loin de se contempler tel Narcisse, elle s'imagine, s'envisage, se remémore et s'invente des identités et des rêves. C'est son histoire sans l'être tout à fait, elle est peintre coloriste, les autoportraits grands formats possèdent un QR code et invite à continuer dans ce voyage ou chaque image est altérée, poussée dans ses retranchements colorimétriques, pixelisées, étirées…

Site Viviane Perez Lorenzo

 

ANDONI MAILLARD ° Broderie

Andoni Maillard, artiste transdisciplinaire, attribue à la technique une importance et une attention particulière en opérant des gestes traditionnels empreints de savoir-faire, de folklore et d'identité locale. C'est par l'utilisation de la broderie, médium privilégié de l'artiste, qu'il nous surprend en réinterprétant cet art décoratif, longtemps pratiqué par les femmes, par le choix même du support. De la planche du skateboard (eyes of skates, 2015) aux képis de gendarme (képi hibou 2010) en passant par la page de magazine (point de X, 2015-16), le canevas (Boost Tubning, 2019), etc...

Andoni Maillard reste fidèle au principe de leur esthétisme tout en intervenant sur l'objet lui-même. Il se l'approprie  et le décontextualise. Son discours devient en ce sens visuel, il travaille l'image comme représentation du monde dans lequel nous vivons en se jouant des codes esthétiques. Que l'objet soit donc usuel, fétiche ou encore décoratif, Andoni Maillard développe pour chacun et par eux un univers bucolique, rustique allant parfois jusqu'au kitch. Texte de Shantala Lescot

Site Andoni Maillard

 

SYLVAIN LALLEMAND °POST-COVID INSTANT ° Photographie

Sylvain Lallemand est décorateur, designer et photographe, né à Paris. Il y vécu 30 ans avant de s’installer à Bordeaux depuis 20 ans. Il développe aujourd’hui un laboratoire numérique de traitement de l’image à la recherche d'encres photographiques aux limites du dessins et de la peinture manuellement ou sur support numérique.

Prise du vue “Plage Urbaine Aménagée sud ouest Post Covid Détente"

Site Sylvain Lallemand

 

CECILE DUBOURG °ENCRES INTERIEURES ° Encres sur papier

Créer est pour Cécile Dubourg renouveler l'envie d’être là. C'est un espace de respiration, de liberté où l’artiste peux expérimenter, trouver une forme à ce qui donne du goût, du sel, pour rester debout et joyeux au-delà des conditionnements et des contraintes. C'est la quête de la part manquante, une fabrique de désir pour un rapt, pour atteindre un ravissement. Elle cherche la lumière, la beauté, elle cherche pour elle et pour le regardeur.

Cette série d'encres sur papier a vu le jour lors du confinement de mars 2020. Les promenades sont devenues des moments privilégiés où tout paraissait augmenté. Cette exultation de la nature s'est infiltrée dans la démarche de Cécile Dubourg. La couleur s'est imposée, prolongeant la conversation avec le dehors dans le calme contraint de l'atelier, une onde de choc qui ouvre de nouvelles réflexions sur le vivant et notre présence au monde, ce que nous en faisons, ce que nous voulons en faire.

 

 

EUGENIE BACCOT °NSENENE PARADISE ° Photographie

Ma démarche photographique d’auteure à fort caractère narratif revendique une approche documentaire, hautement humaine des sujets auxquels je me consacre en France ou à l’étranger. Photographe indépendante basée en France, je m’intéresse à l’homme dans son milieu. Je réalise des voyages de reportages au cours desquels je documente le quotidien de communautés peu conventionnelles ou alternatives. Mon empreinte photographique engagée se situe à mi-chemin entre le photoreportage et la photographie d'auteur. Cette démarche demande beaucoup de temps et d’empathie ; j'estime que pour documenter la vie de l’autre, il faut avant tout prendre le temps de le connaître. Mes projets éditoriaux personnels et travaux de commande sont diffusés dans la presse française et internationale.

Quand les nsenene, les sauterelles, envahissent les rues de Kampala, la capitale ougandaise devient lunaire. Les planches de zinc et les fils raccordés illégalement donnent à la ville des allures d'aéronef. Plantés dans des bidons, des pans de tôle forment des cages où les insectes étourdis par l'épaisse fumée émanant des brasiers se précipitent. Elles sont des milliers à virevolter dans le ciel fluorescent avant d’être cueillies par des chasseurs éblouis qui portent des lunettes de soleil en pleine nuit. Préparées avec du sel les nsenene sont les gourmandises préférées des Ougandais.

Site Eugénie Baccot

 

CHRISTOPHE CHELABI °IRIS VANITE ° Work in progress / Installation

Christophe CHELABI crée des installations analogiques, où les objets sont détournés de leurs fonctions premières pour devenir symboles d'une mythologie réinventée. Fortement inspiré par les symboles qui marquent les mythologies du monde entier, par la bande dessinée, la linguistique et par la psychanalyse, l'artiste créé des œuvres centrées sur les notions d'idéal et de perfection et propose au spectateur des visions décalées, oniriques et allégoriques, où le mythe antique évoque le monde actuel pour interroger nos croyances.

L’installation IRIS VANITE s'appuie sur le symbolisme de la déesse Iris et jongle avec les codes des vanités de la peinture du 17ème siècle dont le crâne est un des symboles les plus évocateurs. Les matériaux alimentaires irisés ressemblent à des pixels. Leurs couleurs vives évoluent au fil du temps et changent d'aspect pour se répandre en coulées colorées. En se métamorphosant, l’œuvre se redessine et s'anime d'une vie propre.

 

ELSA PERRY ° SOLO ° vidéo

Elsa Perry a été formée à l’atelier de didactique visuelle de l’École des Arts décoratifs de Strasbourg. Pour chaque projet, son objectif est de trouver les formes graphiques et les techniques d’animation qui facilitent le partage d’un propos avec un public donné. L'artiste utilise les techniques les plus diverses (dessin, peinture, collage, photo, illustration vectorielle, etc.) et les anime en stop motion, en pixilation, en animation traditionnelle ou numérique. Ses commanditaires l’émission Karambolage (Arte) pour qui elle réalisé plus de trente-cinq films depuis 2007, la web-série Mon Oeil (Centre Pompidou), et différentes productions (notamment Galaxie Presse, Scientifilms, Production 416, 2P2L, Tulipes&Cie, Nord-Ouest Productions, Ecce films, Capisco) pour qui elle réalise des contenus sur des thématiques variées : vulgarisation scientifique, sensibilisation à l’écologie, éducation à l’image, valorisation d’un corps de métier ou encore découverte de spécificités culturelles. Elle enseigne l’animation à l’École de Condé (Paris).

"Solo", une animation d'Elsa Perry (musique : Cédric Schönwald) d'après "Solo" de William Forsythe, performé par William Forsythe, filmé par Thomas Lovell Balogh et Jess Hall en 1995.
2021

site Elsa Perry

 

AURELIE MARTINEZ ° GLORIOLE ° Oeuvre numérique - Vitrine des essais - Lycée Montaigne - Bordeaux

Docteure en Art, chargée d'enseignements à l'Université Bordeaux Montaigne et Artiste plasticienne, Aurélie Martinez oriente ses recherches sur diverses représentations corporelles contemporaines. Après avoir examiné les monstres, les êtres cybernétiques, la danse butô, elle ouvre son champ de recherches vers de nouveaux questionnements, comme pour cette exposition sur la couleur augmentée.

http://www.aureliemartinezgalerie.fr/

Dans le cadre de son exposition dans la Vitrine des Essais, Aurélie Martinez présente plusieurs œuvres colorées, dont un quindiptyque, intitulé Gloriole, réalisé spécialement pour la Biennale Organo #6. De ces cinq fonds, colorés d’un rouge-vernissé, surgiront des morceaux d’un corps féminin blanc, à la pilosité, aux ongles et accessoires rose fluo: deux bras, deux jambes et au centre un buste. Cette œuvre aura pour but d’interroger le spectateur sur une représentation bien particulière de la féminité.

vvvvvvvvvvvvv

 

 °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

WORKSHOP, DISPOSITIF KLEIDI & VISITES

 

WORKSHOP ° LE SON DES COULEURS ° Philippe Canals/Le saki noir

Parvis des Vivres de l'Art / Kfé des familles - Place Buscaillet.

Ce workshop propose aux enfants de créer/mixer une musique à partir d’une banque de sons déclenchés par des bonbons. Grâce à du matériel informatique, ils vont devenir acteurs d’une construction musicale contemporaine intuitive. Afin de privilégier l’approche ludique du dispositif informatique, l’interaction se fera en utilisant le Makey Makey©, un kit conçu pour connecter des objets du quotidien à des fonctions d'ordinateur. Cet atelier utilise des bonbons de couleur en forme de crocodile d’une célèbre marque. Chaque bonbon de couleur devient alors dès qu’on le touche un déclencheur de son.

 

DISPOSITIF KLEIDI ° Le dispositif qui rend accessible l’art visuel aux mal et non-voyants  

https://kleidi.org/

La réalisation de plaques connectées rend l’exposition accessible aux malvoyants et aux non-voyants. Il s'agit de plaques en dibond sur lesquelles sont inscrites en relief et en braille les caractéristiques de l'œuvre, complétées par l'impression d'un QR Code qui donne, une fois flashé (grâce au téléphone portable), accès à une audio description décrivant oralement votre œuvre.

Les plaques sont réalisées dans le cadre de workshop dédié aux projets sociaux innovants, au sein du département MMI  Métiers du multimédias et de l’internet - IUT Bordeaux Montaigne, dirigé par Oscar Motta) et en partenariat avec l’UNADEV (Union nationale des aveugles et des déficients visuels). Toutes les compétences des étudiants (développeurs, graphistes, photographes, programmeurs, game designers, chargés de projet, community managers, rédacteurs numériques etc.) sont mobilisées et mises à contribution.


Visites guidées par Nicolas Caraty (guide non-voyant du Musée d’Aquitaine)  proposées à des groupes de personnes non-voyantes ou malvoyantes avec l’aide  de 5 œuvres dotées de plaques + 2 œuvres pouvant être touchées + 2 œuvres en audiodescription.

 

VISITE GUIDEE ° LES OEUVRES PAS A PAS ° Aurélie Martinez - Docteure en Arts


 

VISITE LYCEENS ° Classe de seconde du Lycée Edgar Morin de Bordeaux avec Christophe Chelabi °

 

VISITE TCA ° Association Tout cérébrolésé Assistante °

 

 

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

DEVERNISSAGE

HAPPENING CUBES & COULEES _ Christophe Chélabi

L’installation IRIS VANITE s'appuie sur le symbolisme de la déesse Iris et jongle avec les codes des vanités de la peinture du 17ème siècle dont le crâne est un des symboles les plus évocateurs. Les matériaux alimentaires irisés ressemblent à des pixels. Leurs couleurs vives évoluent au fil du temps et changent d'aspect pour se répandre en coulées colorées. En se métamorphosant, l’œuvre se redessine et s'anime d'une vie propre.

HAPPENING > Le public est invité à venir fouler les cubes et coulées colorés lors d'un happening où chacun peut devenir un acteur dans le chaos des couleurs répandues.

 

EXPERIMENTATIONS SONORES_ Visual Chaos Musick_Quassine

Quassine est une artiste audio et vidéo experimentale bordelaise.

Sa production est déterminée par la contrainte. L’incessante découverte des outils lui permet de cartographier sans cesse de nouveaux territoires, à explorer à la lumière des machines de sa fabrication. Chaque événement est l’opportunité d’expérimentations nouvelles, tissées des fils du souvenir.

L’entrelacement entre analogique et digital est toujours au centre de sa recherche, dans une tentative de conciliation entre la Nature qui la nourrit et le monde technologique qui la dévore.

 

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

 

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

 

 

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

VITRINE MOLLAT

 

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

EQUIPE

Nathalie Canals : Directrice artistique, curator & communication

Sophie Sourillan : Coordinatrice artistique, scénographe

Carlos Olivera (KLAC, Kaléidoscope Laboratoire Culturel) : Chargé de développement de projets

Aurélie Martinez : Médiatrice culturelle

Marc Simon : Régisseur

Estelle Neurohr : Factotum.e

Juliette Pélinard & Alban Judalet : Prise de vues & montage vidéos

 

Marie-Elisabeth Siberchicot : Présidente

Ophélie Adnet Ahmad : Trésorière

 

de g. à d. Aurélie Martinez (Médiatrice), Marie Siberchicot (Présidente), Sophie Sourillan (Coordinatrice artistique),

Estelle Neurohr (Factotum.e), Nathalie Canals (Directrice artistique)

Carlos Olivera (Chargé de développement de projets - Association Klac)

b

Marcs Simon (régisseur) & Vincent Castano (lumière)cccccccccccccccccccccccccccccccccccccccSophie Sourillan & Nathalie Canals

De g. à d. Marie-Noëlle Delpoux (bénévole), Christophe Chélabi (artiste) & Inès Canals (bénévole)b

Marie siberchicot (Présidente) - Phil Canals (artiste musicien-association le Saki Noir)

Nathalie Canals (Directrice artistique)

b

 

ET puis... les impressions colorées d'ODETTE !!!

Odette avait le cœur gros. L’isolement l’avait rendue toute pâle ! Pourtant, le sang qui traversait son muscle était à la fois bleu et rouge. Il ne virait pas au violet car elle était double. Téhode s’était éclipsé depuis la fermeture des clubs mais il était bien là lui aussi.

Elle n’avait pas revu les cousines depuis des mois. Quelle complicité restait-il ? Elle ne doutait pas d’elles mais elle s’était habituée au ralenti, aux silences, à l’immobilité autour. A l’intérieur, son cœur battait toujours. Il était si gonflé que sa forme dominait celle de son corps. Il dépassait, il débordait de son squelette, il convulsait comme dans une danse tribale. Sa carnation diaphane la rendait invisible.

Un jour, ce fut comme une re-pigmentation. Organo 6 s’annonçait. 6, un nombre à la mode à cette période, un nombre autorisé ! Elle sortit sans ses plumes, mit son cœur diforme de côté. Elle reprit des couleurs. Le printemps, le nacre de la rosée, la fraicheur des rendez-vous relancés, les jumeaux, la scénographe, le sculpteur, la cavalière, les brillances des feux d’artifice, le bug de la Métacolorixbox, la comédienne, Iris, les inconnus, Matrix, les masques vivants, la femme cerf, les pixels, les cousines en aile, en os, en chair… Tout était là pour reprendre les migrations. Elle y était aussi, bancale, animée, augmentée.

En rentrant, elle enfila la robe que Paco lui avait faite sur mesure. Le montage métallique et les plaquettes irisées au contact de sa peau furent un régal.

Vivante, Odette en avait encore sous la casquette !


°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Merci ! Mille mercis !!

- A nos partenaires institutionnels : La Direction Régionale des Affaires Culturelles (Cultures connectées), le Conseil Régional Nouvelle Aquitaine (Cultures connectées et aide à la manifestation), le Conseil Départemental de la Gironde (Aide à la manifestation) et la Mairie de Quartier Bordeaux Maritime pour leur écoute et leur aide précieuse.

- A Jean François Buisson et à toute l'équipe des Vivres de l'Art, pour leur accueil et leur fidèle soutien !

- A Carlos Olivera (Association KLAC, Kaléidoscope Laboratoire Culturel), qui a permis le développement et la professionnalisation de la biennale. Cette collaboration est une vraie rencontre: Les nombreuses séances de travail ont été particulièrement efficaces et inspirées. Cette entente au travail a été une des clés de la réussite !

-A tous nos partenaires pour leur confiance: Les Vivres de l'Art / KLAC / Le Saki Noir / Kleidi / Unadev / Mollat - Station Ausone / Déco Solidaire / Bordonor / MICA / Vitrine des essais / Boesner / Tout Cérébrolésé Assistance / Labogravure image / IDDAC / Kfé des familles.

-A l'équipe d' Organo :

Marie Siberchicot (Présidente) pour son engagement indéfectible et son incroyable énergie,

Sophie Sourillan (Coordination artistique & scénographie) pour son professionnalisme et ses qualités tant humaines qu'artistiques,

Aurélie Martinez (médiation culturelle) pour la réussite des projets inclusifs (accès de l'exposition aux malvoyants et aux cérébrolésés) et sa fantaisie légendaire,

Estelle Neurohr (factotum.e) pour ses idées, sa rigueur et son soutien de tous les instants,

Aux régisseurs Marc Simon et Vincent Castano pour l'incroyable mise en lumière de l'exposition,

Clin d'oeil à Ophélie Adnet Ahmad (trésorière) pour ses conseils experts.

- Aux supers et indispensables bénévoles Marie-Noëlle, Inès, Eric ! Et Laura et Sandra du LABROOM.

- Aux regards photographiques d'Alexandre Courbin, d'Alain Pelletier & d'Olivier Poggianti qui ont su saisir les moments clés de la biennale à travers de très beaux clichés de l'événement !

- A Juliette Pélinard et Alban Judalet pour l'expérience immersive incroyable de la Métacoloricbox ! Pour leur disponibilité et leur gentillesse ainsi que pour leur retour vidéo de l'événement!...

- A Nicolas Caraty pour ses visites aux mal et non-voyants avec l'aide du dispositif KLEIDI. La réussite de ce projet va droit au coeur !

- Merci infiniment Christophe Chelabi pour ce joyeux et gélatineux happening artistique coloré ! SUPERBE !

- Un grand bravo à Philippe Canals pour ses oracles chamaniques envoûtants et les supers ateliers pour les enfants ! C'était top !

- Un merci du fond du coeur aux artistes exposants pour leur talent et leur disponibilité, c'était MAGNIFIQUE et de très grande qualité : Eugénie Baccot / Valérie Champigny / Christophe Chelabi / Laurent chiffoleau / Laurent Crevon / Cécile Dubourg / Ema Eygreteau / Nicolas Richard Giacobetti / Fourmi (Sandrine Robert) / Carmen Herrera Nolorve / Laure Joyeux / Elissar Kanso / Céline Lakyle / Sylvain Lallemand / Andoni Maillard / Aurelie Martinez / Thibault Messac / Corentin Osouf / Sandrine Robert / Juliette Pélinard & Alban Judalet / Vivivane Perez Lorenzo / Elsa Perry.

- Merci à Quassine pour son set musical expérimental qui nous a fait décoller ! EXTRA !

- Merci au public venu très nombreux malgré les contraintes et la jauge réduite ... Plus de 800 visiteurs sur la semaine! Sans oublier ceux qui ne sont pas venus mais qui viendront la prochaine fois !

- Et bien sûr un immense MERCI aux donateurs qui nous ont permis d’y croire et nous permettent de continuer  !

- LOVE U - Nathalie Canals, Directrice artistique

 

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

PRESSE

# Interview Nathalie Canals par Emma Callegarin - Klac (Kaléidoscope Laboratoire Culturel) > clic !

 

# Le Type (Media culturel local) - par Mélissa Cabeza - 2 articles ! > clic 1 + clic 2

 

cccc

 

# MICA (Médiations, Informations, Communication, Arts - Université Bordeaux Montaigne - Bordeaux) > clic !

 

# Vivre Bordeaux > clic !

 

# Journal de Bacalan > clic !

 

# BAC (Bordeaux Art Contemporain) > clic !

 

# Junkpage - Mai 2021

 

# Agenda Point Contemporain

 

 

# Merci à tous les multiples et joyeux partages sur les sites & réseaux sociaux !

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

 

vvvv

 

Organo.Organo#1.Organo#2.Organo#3.Organo#4.Organo#5

 < Retour accueil

^ Haut de page

   
contact l mentions légales
© Totoche prod - Nathalie Canals